Accueil > Publications > Editions du Patrimoine > Daniel RABREAU - « Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), architecte du roi (...)


Daniel RABREAU - « Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), architecte du roi »


Editions du Patrimoine, octobre 2005
collection Monographies d’architectes
ISBN 10 2-85822-846-9
ISBN 13 978-2-85822-846-1
23,5 x 28 cm
Relié plein papier dos toile
192 pages
229 Illustrations
45 €


Présentation

Créateur inspiré du siècle des Lumières, bâtisseur visionnaire, utopiste et écrivain d’inspiration maçonnique, l’architecte Claude Nicolas Ledoux exerça d’abord son art avec succès comme ingénieur et dans le domaine privé sous le règne de Louis XV. Protégé de Mme du Barry, il édifia - outre de nombreux hôtels particuliers - le pavillon de Louveciennes, le château de Bénouville, celui de Maupertuis et réalisa la décoration du Café militaire. Puis, architecte du roi, il construisit sous Louis XVI la saline d’Arc-et-Senans commandée par Louis XV avant sa mort et les barrières de Paris ; en province, avec la construction du théâtre de Besançon, il fit progresser la réforme des lieux de spectacle.

Tombé en disgrâce à la Révolution, il fut incarcéré à la Force en 1793. Empêché d’exercer, il commence la rédaction de L’Architecture considérée sous le rapport de l’art, des mœurs et de La législation. Ce texte, superbement illustré de projets grandioses qui rendent compte de la surprenante modernité de sa vision, offre à la postérité toute l’étendue de la puissance créatrice de Ledoux et une solide réflexion sur l’implication sociale et politique de l’architecture. Lors des réformes urbanistiques de Paris au XIXe siècle, ses constructions furent pour les trois quarts détruites.

En s’appuyant sur ce qu’il reste encore actuellement de ses édifices, sur les estampes de ses projets et réalisations ainsi que sur ses écrits, qui témoignent de ses aspirations, cet ouvrage propose de retracer le parcours du grand novateur humaniste que fut Ledoux à travers une étude approfondie de son œuvre. Cette étude s’accompagne de celle, indissociable, du contexte historique particulièrement mouvementé dans lequel Ledoux vécut et s’articule autour d’une analyse sensible de la question du progrès des arts.

SOMMAIRE

Introduction

Chapitre premier
L’architecte et le culte des arts
La vocation artistique
La formation d’architecte
L’ingénieur des Eaux et Forêts
Le chef d’agence privée
L’architecte des Grâces

Chapitre II
L’architecte du roi et les monuments du progrès
L’inspecteur des saline royales, architecte de la Ferme générale
Le mur des Fermiers généraux, propylées de Paris
Le théâtre, temple de la réunion des arts
Le chantier des monuments des lois et des droits

Chapitre III
L’architecte à la mode, un visionnaire brisé par la Révolution
Spéculations immobilières et habitat paysager parisien
Projets pour l’étranger
Ledoux à l’Académie royale d’architecture
De la promesse d’anoblissement à la tourmente révolutionnaire
L’architecte patriote et le testament livresque

Chapitre IV
Une esthétique classique touchée par les Lumières
L’ordre antique et la variété dans l’unité des effets monumentaux
La science distributive : invention et contraste dans les rapports extérieur-intérieur
Le mouvement et la miseen scène pittoresque dans l’espace
Le décor : sculpture, nature et mythes parlants, comme en peinture

Chapitre V
L’art au service du public : symbolique du pouvoir et embellissement urbain
Un monument industriel aux champs
L’architecture du spectacle
Un programme royal et national, symbole de progrès civique
Une apologie de la citoyenneté : l’ordre géométrique du monde

Chapitre VI
L’utopie et la poésie de l’art
Les emblèmes de l’utopie architecturale
Ledoux écrivain
L’utopie : une vision morale et encyclopédique de l’art

Annexes
Chronologie
Glossaire
Bibliographie générale
Index des noms et des lieux
Index des oeuvres et illlustrations


lien vers la page de l’éditeur : http://editions.monuments-nationaux.fr/fr/le-catalogue/bdd/c/monographies-d-architectes/collection/27