Accueil > Publications > Chez d’autres éditeurs > "La maison de l’artiste"

"La maison de l’artiste"

Construction d’un espace de réprésentations entre réalité et imaginaire (XVIIe-XXe siècles)

Textes réunis et publiés par Jean GRIBENSKI (musicologie) , Véronique MEYER (histoire de l’art moderne) et Solange VERNOIS (histoire de l’art contemporain), enseignants-chercheurs à l’université de Poitiers,
édités aux Presses Universitaires de Rennes (14 juin 2007).

Trois communications de membres du Ghamu y sont notamment publiées :
- "Les maisons d’artistes dans le milieu « à la grecque », 1760-1780", de Christophe Morin.
- "L’Hôtel des Lebrun ou l’interprétation singulière d’une maison d’artiste", de Marie-Luce Pujalte.
- "Le Havre, « La Maison de l’armateur », d’Aline Lemonnier-Mercier.


Présentation de l’éditeur

Ce volume rassemble les vingt-sept communications présentées lors du colloque international qui s’est tenu à Poitiers, du 8 au 10 novembre 2005.

Organisée par l’Équipe " Modèles et transferts artistiques " du laboratoire GERHICO (Groupe d’études et de recherches historiques du Centre-Ouest atlantique), en collaboration avec l’INHA (Institut national d’histoire de l’art) et la SFM (Société française de musicologie), avec le soutien du conseil régional de Poitou-Charentes, de l’université et de la ville de Poitiers, cette rencontre s’était donné comme objectif l’étude de la maison de l’artiste, considérée d’un triple point de vue : lieu architectural, foyer artistique, projection de l’imaginaire.

En tant que lieu de résidence, de rencontres et de création, la maison de l’artiste a rarement été évoquée par la recherche contemporaine, la notion même de maison d’artiste étant soumise à la relativité du temps et de l’espace. Selon une approche diachronique (du XVle au XXe siècle) et pluridisciplinaire impliquant une conception large de l’artiste, créateur ou exécutant (architecte, peintre, musicien, sculpteur, dessinateur, tapissier), les études ici rassemblées s’efforcent de définir la valeur identitaire dans le contexte européen de la maison d’artiste, communautaire dans ses extensions, mais aussi au cœur de la création, support d’imaginaire et enjeu des relations particulières de l’architecte et de son commanditaire.