Accueil > Archives et galeries > Année 2012 > Événements > Appel à communications - Le Salon de l’Académie royale de peinture et (...)

Appel à communications - Le Salon de l’Académie royale de peinture et sculpture : archéologie d’une institution

Colloque international du Cercle interuniversitaire d’étude sur la république des lettres (CIERL), sous la direction d’Isabelle Pichet


- Musée national des Beaux-Arts, Québec, 13-15 septembre 2012.

Conférence plénière : Kim de Beaumont, professeure adjoint au Hunter College, historienne de l’art spécialiste de Gabriel de Saint-Aubin.

L’historiographie du Salon de l’Académie royale de peinture et de sculpture de Paris évacue en grande partie l’histoire du Salon saisi comme l’avènement d’une institution artistique à part entière. Au départ intégré à la fête de l’Académie, le Salon a pris avec les années la forme la plus connue d’une exposition temporaire, autonome et récurrente. L’événement s’est établi et épanoui petit à petit, se renouvelant avec le temps bi annuellement. L’identité propre de cette exposition s’est ainsi développée par la répétition et la fréquence du cycle, enracinant ses caractéristiques particulières dans l’esprit du public et des autres institutions. En rythmant l’horizon d’attente des parisiens, le Salon a su créer un habitus chez ce public, mais plus encore, a suscité la curiosité et l’envie des provinces et des autres nations qui l’ont imité.

Ce colloque entend cerner et définir le chemin parcouru par le Salon entre son émergence à la fin du 17e siècle et sa pleine maturité dans la seconde moitié du 18e siècle, d’identifier les divers paramètres qui ont permis son développement et l’affirmation de sa singularité. Le présent appel à communications sollicite des propositions qui permettront, d’une part, de mieux comprendre les fondements et les limites qui ont modelé les Salons et, d’autre part, de sonder les empreintes, les influences et les répercussions qu’ont eues ces expositions sur les différentes sphères de la société française et européenne.

Pluridisciplinaire, cette rencontre se veut un laboratoire de réflexion sur les projets en cours et les diverses approches qui s’intéressent au Salon et à la place qu’il occupe au sein des « mondes de l’art », de la littérature, de la philosophie, de la politique et de l’histoire.

- Inédites, les communications ne devront pas dépasser les vingt minutes allouées à chaque participant. Les propositions de communication (titre et résumé de 250 mots, affiliation institutionnelle) devront être envoyées au comité avant le 15 mars 2012 à l’adresse suivante : colloque.salon lit.ulaval.ca