Accueil > Archives et galeries > Année 2012 > Vie associative > Compte rendu de l’A.G. du 13 janvier 2012
Télécharger le procès verbal complet

Compte rendu de l’A.G. du 13 janvier 2012

18h00 – Inha, salle Ingres


Le vendredi 13 janvier 2012 les membres du Ghamu étaient réunis en A.G. ordinaire pour prendre connaissance du bilan de l’année 2011 et du programme des activités de 2012. La Présidente, Dominique Massounie, accueille les participants et renouvelle les vœux de l’association pour une brillante et conviviale année 2012.

Nombre de présents ou de représentés à l’A.G. du 13 janvier : 48, dont 22 procurations
Nombre d’adhésions à la date du 13 janvier : 46.

Télécharger le procès verbal complet

Ordre du jour :

18h00 – Assemblée générale :
-  Rapport moral et d’activité de l’année 2011
-  Rapports financiers
-  Présentation du programme des activités 2012
-  Questions diverses.

19h00 – Apéritif offert par le Ghamu, dans la salle du Centre Ledoux.


ASSEMBLEE GENERALE

La présidente fait la lecture du résumé du P.V. de l’A. G. du 29 janvier 2011 (activités 2010).

Synthèse du rapport moral et d’activités 2011

La Présidente exprime d’emblée sa vision du déroulement de l’année 2011. Toutes, ou presque, les activités annoncées ont eu lieu et, cela, grâce au dévouement des organisateurs et à leur talent de communicants.
Elle soulève également les difficultés rencontrées durant cette année de « transition ». Le voyage à La Rochelle a notamment mis en lumière quelques dysfonctionnements dans l’organisation : la période (mois de septembre) ne permet pas au plus grand nombre d’entre nous de participer, ainsi nous avons eu trop peu de participants pour rentabiliser le car et les tâches n’ont pas été suffisamment réparties dans l’équipe, provoquant ainsi une surcharge de travail pour la Présidente et la Secrétaire générale. La durée du voyage, 4 jours, n’est peut-être pas non plus le bon format pour les salariés d’une part – difficulté à se libérer plus de deux jours-, pour les étudiants d’autre part – un coût trop élévé.

Conseil d’Administration
Le CA s’est réuni une fois en juillet 2011, pour évaluer et préparer certains projets et esquisser des bilans.

Activité de formation et réunions scientifiques
Les partenaires du Ghamu n’ont pas failli à la tâche : la Ville de Paris, pour la subvention de 5000 € qu’elle a de nouveau accordée en 2011. En 2011 il s’est agi de deux manifestations : une université d’été, durant cinq jours à Paris, début juillet, puis début décembre la participation scientifique et budgétaire à un colloque international intitulé : « Chalgrin (1739-1811). Architectes et architectures, de l’Ancien Régime à l’Empire ».
- Grâce à l’efficacité des conférenciers et organisateurs, l’université d’été (27 juin-1er juilllet) consacrée à l’histoire de l’art à Paris au XVIIIe siècle, alternant séances en salle et visites sur le terrain, a été un grand succès. Que soient remerciés ici, Yoann Brault, Jean-François Cabestan, Isabelle Michel-Evrard, Dominique Massounie, Christophe Morin, Frédéric Jiméno, Claire Ollagnier, Laëtitia Pierre, Cécile Lestienne et Clélia Simon. La Présidente propose toutefois d’élargir le champ chronologique et de renouveler ainsi les conférenciers pour la prochaine université d’été.
- Le Colloque international, « Chalgrin (1739-1811). Architectes et architectures, de l’Ancien Régime à l’Empire », s’est déroulé à Paris du 1er au 3 décembre 2011. Plusieurs membres du Ghamu et du Centre Ledoux ont communiqué à ce colloque placé sous la responsabilité de D. Massounie (Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense) et B. Baudez (Université Paris IV-Sorbonne). Le Ghamu a contribué au budget d’organisation du colloque à Paris ; il poursuit sa participation à la publication des actes en 2012. La Président remercie le public très nombreux (50 à 60 personnes par jour) et se réjouit de l’excellente qualité scientifique des communications, soulignée par le public. La publication est en cours et constituera le tome IX des Annales du Centre Ledoux.

Journées et voyages d’étude
- 1er juillet 2011 : Visite de l’exposition “Jardins romantiques français” au musée de la Vie Romantique, sous la conduite de Monique Mosser. Une cinquantaine de personnes ont assisté à cette manifestation, suivie d’un apéritif.
- Voyage d’étude en Aunis, de Rochefort à la Rochelle, quatrième semaine de septembre 2011. Organisé par Alain Delaval et Frédéric Chasseboeuf, quatre jours consacrés à la découverte de ces deux villes et la visite de quelques maisons des environs. Nos conférenciers avaient préparé un programme très riche et nous avons pu découvrir des édifices exceptionnels. De nouveaux membres ont participé à ce voyage, ce qui témoigne de la bonne publicité qui peut être faite des activités de l’association, à partir du site internet assurément.

Site internet du GHAMU
Le site internet a tourné au ralenti cette année. Il a fallu constituer une nouvelle équipe et la former à la mise en ligne. Aussi les newsletters ont–elles été moins fréquentes. Par ailleurs, l’arborescence initiale du site ne correspondait plus vraiment aux besoins actuels et nous avons entamé un vaste chantier de remise à jour des rubriques et d’archivage.
La nouvelle arborescence permet aujourd’hui de séparer distinctement ce qui relève de la vie associative (à travers la rubrique « Présentation du Ghamu ») du contenu scientifique qui peut intéresser les non-adhérents (rubriques « Actualité/Agenda », « Publications » et « Publications en ligne »). Un adhérent souhaitait savoir combien de consultation le site enregistrait-il par mois : à titre d’exemple, au mois de janvier nous avons eu 6132 visites !

Publication en ligne
Christophe Henry, responsable des « Publications du Ghamu », a renouvelé son appel à manuscrit. Il a également proposé d’ouvrir une nouvelle rubrique « Lexique de l’art des Lumières ».

Rapport sur les budgets

Budget de l’année 2011 : approuvé à l’unanimité

Budget prévisionnel 2012 : approuvé à l’unanimité

Activités programmées pour 2012

- Mars à juin 2012 : 4 journées – Visites préparatoires (gratuites) à l’Université d’été : le décor des églises parisiennes. Le programme a déjà été annoncé, les dates restent à confirmer : Saint-Philippe-du-Roule (le 23 février, 17h), Saint-Roch (le 22 mars, 17h), Saint-Nicolas-des-Champs (le 29 mai, 17h) et Saint-Martin-des-Champs.

- 21 mai 2012 : 1 journée – Les ministres et les arts, 1650-1850, première journée d’étude à Nanterre, en association avec les universités Tours, Paris Ouest et Paris IV.

- 15 et 16 Juin 2012 : 2 journées – Amiens, la ville embellie, XVIIIe et XXe siècle, et les châteaux des environs, dir. Jean-Loup Leguay, attaché de conservation, Musée de Picardie, et Josiane Sartre, conservateur honoraire de la bibliothèque des Arts décoratifs.

- Fin juin 2012 : 5 jours – Université d’été Paris. Renouvellement du programme et des intervenants.

- 2 et 3 juillet 2012 : 2 journées – Colloque Les ministres des arts, les ministres et les arts, à l’occasion de l’exposition Ménars, demeure du marquis de Marigny, ministre de Louis XV, sous l’égide du Conseil général du Loir-et-Cher ; visite du château et des jardins. Christophe Morin a pris la parole pour detailer le programme.

- Octobre 2012 : 1 journée – Promenade églises et châteaux du XVIIIe siècle en Bourgogne.

- Printemps 2013 : 2 jours – Voyage d’étude à Moulins, dir. Annie Regond et Dominique Massounie. Projet pour lequel les membres présents ont manifesté leur intérêt.

Autres projets évoqués pour 2013 :
- Colloque Soufflot : 3 jours de colloque se déroulant à Lyon, Mâcon et Paris.
- Visite du Mans au printemps 2013.
- Visite de Dijon et des alentours à l’automne 2013.

Les adhérents ont souhaité rappeler ce qu’ils considèrent comme l’élément fort du Ghamu : le mélange de génération. Ils sont donc favorables à l’organisation de visites et de voyages plus accessibles financièrement aux étudiants !
Christophe Henry fait à cet égard une proposition judicieuse : organiser un séminaire commun. Les modalités restent à définir, notamment la possibilité de valider pour les étudiants de master, mais nombreux sont ceux qui manifestent une nouvelle fois le désir de voir renaître ce rendez-vous.