Accueil > Publications en ligne > Inédits et conférences > A. Boutrand - "Les Sacrements de Félix Lecomte..."
Nouvelle publication en ligne !

A. Boutrand - "Les Sacrements de Félix Lecomte..."

"Les Sacrements de Félix Lecomte (1737-1817). Sculpture religieuse et didactique sacrée au siècle des Lumières."


Remarquable sculpteur de la fin de l’ancien régime, Félix Lecomte (Paris 1737-1817) a réalisé une carrière exemplaire qui, après le premier prix de sculpture (1758), le conduisit de l’Ecole royale des Elèves protégés (1758-1761) à l’Académie de France à Rome (1761-1768), avant de le voir rejoindre le corps des professeurs de l’Académie royale de peinture et sculpture (1792). Auteur prolixe de la série des « Grands Hommes de la France » voulue par le comte d’Angiviller - il sculpte le Fénelon en 1777, le Montesquieu en 1779, le Jean Le Rond d’Alembert et le Charles Rollin en 1789 -, il fut d’évidence considéré comme l’un des plus habiles sculpteurs français du règne de Louis XVI et fut sans doute l’un des plus appréciés. Pourtant, la série de bas-reliefs qu’il conçut sur le thème des Sacrements, sous forme d’esquisses en terre cuite, demeura dans son fonds d’atelier et de donna jamais lieu à une exécution en pierre pour un édifice religieux. Actuellement conservée à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, cette exceptionnelle série méritait d’être interrogée du point de vue de sa destination et de sa fabrique, mais aussi d’être replacée dans le contexte mouvementé du "basculement religieux de Paris" qu’ont bien décrit Pierre Chaunu et Madeleine Foisil.

Téléchargez l'article.