Francesco GUIDOBONI


Francesco Guidoboni
Docteur en histoire de l’architecture - “Sapienza” Università di Roma, et en histoire de l’art – Université Paris I “Panthéon-Sorbonne”.
Membre associé HiCSA

Francesco Guidoboni est docteur en histoire de l’architecture et en histoire de l’art. Né en 1981 à Ferrara (Italie), il a obtenu en 2006 le diplôme d’architecture. En 2009 il a fréquenté le Master Européen en Histoire de l’Architecture de l’Université de Roma Tre, avec une maîtrise sur le rôle du cardinal Hippolyte II d’Este (1509-1572) comme commanditaire d’architecture, entre Rome, Ferrara et Fontainebleau, sur lequel il a publié plusieurs articles.
Après avoir suivi un double cursus doctoral - dottorato in Storia e Restauro dell’architettura, “Sapienza” Université di Roma en cotutelle avec l’École Doctorale en Histoire de l’Art de l’Université Paris-I “Panthéon-Sorbonne” - en juillet 2014, il a soutenu sa thèse monographique consacrée à l’architecte Jean-Nicolas Servandoni (1695-1766).
La thèse a été félicitée par le jury international et elle a remporté le Prix Nicole 2015. Le travail de recherche avait pour objectif d’étudier les périodes les moins connues de la vie de Servandoni, comme sa formation à Florence puis à Rome, ses premières missions en Angleterre avant son arrivée à Paris en 1724, ses voyages à l’étranger, son travail pour les plus importantes familles royales européennes et les autres commissions d’architecture en France, au-delà du chantier de Saint-Sulpice. La recherche dans les archives de plusieurs pays – en particulier ceux de Paris, Florence, Rome, Lisbonne, Bruxelles et Vienne – a mené à d’importantes découvertes, tel qu’un séjour inédit en France en 1715, sa présence à Rome entre 1719 et 1720 et à Londres de 1721 à 1723.
Ces importants résultats ont été publiés dans trois récents articles consacrés à la formation de Servandoni à Florence, Rome et Londres et à sa carrière d’architecte en France.

• F. Guidoboni, « Giovanni Niccolò Servandoni : sa première formation à Rome et à Londres », ArcHistoR, (Architecture, History, Restoration), an I (2014), numéro 2, sous la direction de Simonetta Valtieri, Tommaso Manfredi, et al., ed. Università Mediterranea di Reggio Calabria - Laboratorio CROSS. Storia dell’architettura e restauro. (ISSN 2384-8898), www. archistor.unirc.it

• F. Guidoboni, « Jean-Nicolas Servandoni à Paris ou la légitimation de l’architecte par le dessin », Le dessin d’architecture dans tous ses états. Le dessin instrument et témoin de l’invention architecturale, Paris, 27 mars 2014, Actes des IXes Rencontres internationales du Salon du dessin, sous la direction de Claude Mignot, ed. Société du Salon du dessin, Paris 2014, pp. 111-130 (ISBN 978-2-9533257-6-8).

• F. Guidoboni, « Jean-Nicolas Servandoni et Jacques-Germain Soufflot. Un parallèle entre deux carrières », Jacques-Germain Soufflot ou l’architecture régénérée (1713-1780), actes du colloque international organisé le 18 octobre 2013 par l’association Ghamu, avec le soutien du Centre des Monuments nationaux de la Ville de Paris, de la Délégation aux Commémorations nationales, des universités Paris-Sorbonne, Centre André Chastel, Paris I Panthéon-Sorbonne, Paris Ouest – Nanterre et Lyon 2.