Accueil > Publications > Chez d’autres éditeurs > "Le Théâtre de l’Odéon" de Daniel Rabreau
table des matières et 4ème de couverture

"Le Théâtre de l’Odéon" de Daniel Rabreau

Le livre est paru aux éditions BELIN en juin 2007, dans la collection Histoire et Société, sous la direction de Jean-Yves Andrieux. Prix de vente : 23 € voir www.editions-belin.com


Le Théâtre de l’Odéon s’élève sur une place en hémicycle aux façades d’immeubles uniformes. Cinq rues rayonnantes montent vers son portique à colonnade, trois autres isolent le monument qui forme bloc, tandis que ses façades latérales et arrière s’ornent d’arcades.

Cette architecture savante et ce dispositif urbain, harmonieusement conçus par ses créateurs, les architectes Marie-Joseph Peyre et Charles De Wailly, ennoblit un des quartiers de Paris parmi les mieux conservés et les plus vivants qui restent du XVIIIe siècle.

Ce n’est que sous le Directoire que ce théâtre reçut son nom « à l’antique » d’Odéon. Destiné à reloger la Comédie française sous le règne de Louis XV, l’édifice est projeté entre 1767 et 1778, avant d’être mis en chantier tardivement et inauguré en 1782. Les deux architectes, soutenus par la ferme volonté du pouvoir royal, surent illustrer une nouvelle politique des loisirs et une nouvelle esthétique urbaine inspirées par la pensée des Lumières. Ils imposèrent leurs conceptions novatrices dans un climat d’intrigues porteur de nombreux contre-projets.

Ce livre se veut une véritable exploration de l’architecture monumentale ancienne en restituant, à partir d’innombrables documents graphiques et témoignages écrits, la genèse de l’édifice, son aura urbaine, le symbolisme porteur d’une ambition artistique partagée entre le pouvoir et le public éclairé.

Malgré maints réaménagements, depuis la création du Mariage de Figaro de Beaumarchais, jusqu’à celle des Paravents de Jean Genet au XXe siècle, en passant par les programmes polyvalents de l’époque romantique ou l’avant-garde réaliste d’André Antoine, la structure de la salle du XVIIIe siècle, récemment restaurée, abrite aujourd’hui le Théâtre de l’Europe.