Clélia SIMON


Doctorante au centre Chastel – Université Paris IV-Sorbonne.
Courriel : cleliasimon gmail.com

CURSUS

- 2011 : Thèse d’Histoire de l’art contemporain sous la direction de M. Bruno Foucart, Université Paris IV. Sujet : Style, culture et société : la sculpture religieuse en France de la Restauration à la fin du Second Empire

- 2003-2004 : DEA Histoire de l’art contemporain sous la direction de M. Bruno Foucart, Université Paris IV. Sujet : La sculpture religieuse à Paris au XIXe siècle (Mention Très Bien).

- 2002-2003 : Maîtrise d’Histoire de l’art contemporain sous la direction de M. Bruno Foucart, Université Paris IV. Sujet : Jean Duseigneur (1808-1866) et la sculpture religieuse (Mention Très Bien).

INTERVENTIONS ET PUBLICATIONS

Colloque

« La façade de la basilique Notre-Dame de Bonsecours (Seine-Maritime) ou l’art au service du spirituel. », au sein du Colloque organisé par la société d’archéologie et d’histoire de la Manche en partenariat avec les archives départementales de la Manche, L’Église en Normandie du Concordat à la Séparation, 24-26 novembre 2005.

Journées d’étude

« De l’érudit « néoclassique » au sculpteur romantique : Duseigneur commente Eméric-David (Histoire de la sculpture française, 1853). Points de vue sur l’architecture », au sein des Journées d’étude organisé par le Centre Ledoux, Université Paris 1, le CHAR (Centre de recherches en histoire de l’art et histoire des représentations), Université e Nanterre, avec le soutien de l’INHA, Écrits et recueils d’architecture en français, 1650-1840, 15 et 16 décembre 2005.

« La sculpture religieuse dans le deuxième tiers du XIXe siècle : faire œuvre de profanation (Dieu n’en mourra pas) », au sein de la Journée d’études organisée par le CIRHAC, Université Paris 1, De la profanation, 26 juin 2007.

Paru

« Les statues du péristyle de l’église Sainte-Marie-Madeleine à Paris (1837-1841). Le premier programme romantique religieux ? », dans Livraisons d’histoire de l’architecture et des arts qui s’y rattachent. La sculpture en ses murs, n° 12, second semestre 2006.

A paraître

« La façade de la basilique Notre-Dame de Bonsecours (Seine-Maritime) ou l’art au service du spirituel », dans les actes du colloque, L’Église en Normandie du Concordat à la Séparation.

« De l’érudit « néoclassique » au sculpteur romantique : Duseigneur commente Eméric-David (Histoire de la sculpture française, 1853). Points de vue sur l’architecture », sur le site Internet de l’INHA.

« La sculpture religieuse dans le deuxième tiers du XIXe siècle : faire œuvre de profanation. », courant de l’année 2008.