« Autour de Ledoux : architecture, ville et utopie »

En octobre 2006, la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement Claude Nicolas Ledoux (Besançon) a rassemblé à la Saline royale d’Arc-et-Senans une vingtaine de chercheurs français et étrangers appartenant à un large éventail de disciplines – architecture, histoire, histoire de l’art, philosophie et anthropologie – afin de commémorer le bicentenaire de la mort de Ledoux en s’interrogeant sur la signification, les enjeux et les prolongements de son oeuvre.

Lire la suite

Couvertures du livre

Bernardo Antonio Vittone
«Istruzioni elementari per indirizzo de’ giovani all’architettura civile », Lugano 1760

Cette édition rend à nouveau disponible le texte complet et les planches, conformément à l’édition de 1760. L’introduction, l’analyse des illustrations, les index des noms et lieux sont rédigés par Edoardo Piccoli, maître de conférences en Histoire de l’Architecture au Politecnico di Torino.

Lire la suite

« La ville durable au risque de l’histoire »

Colloque de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de paysage de Lille, en 2006.

Présentation de l’ouvrage.

Comment comprendre le succès de la notion de ville durable, qui a conquis en si peu de temps une unanimité presque universelle ? Si le développement durable apparaît aujourd’hui comme l’un des impératifs d’action favoris des politiques d’aménagement urbain, mettant en avant une série de constats alarmistes (congestions, pollutions, mal-être…) pour défendre la nécessité de redéfinir la ville dans sa forme, son fonctionnement et sa gestion, il a parfois tendance à être utilisé
comme un mot d’ordre convenu qui masque l’ambitieux projet visant à lutter contre les déséquilibres planétaires. La confrontation à l’histoire, élaborée à partir d’analyses précises par différents spécialistes qui ont favorisé les approches transversales, donne ici un éclairage neuf et particulièrement stimulant. Dans une perspective durable, n’est-il pas utile – voire nécessaire – de réinterroger l’efficience des pratiques anciennes de l’urbanisme pour penser le futur de nos villes ?

SOMMAIRE

De la ville embellie à l’urbanisme durable

 L’embellissement mis en scène et le développement durable. La nature en ville sous l’Ancien Régime.

Daniel Rabreau

 La salubrité dans la ville ou l’hygiène contre la ville ?

Philippe Gresset

 Ville, nature et disciplines scientifiques. Les avatars d’une écologie urbaine.
Vincent Berdoulay, Olivier Soubeyran

 L’urbanisme durable comme science diagonale : les quatre déchirements de la conscience moderne.

Richard Etlin

Nature, technique et réglementation

 Introduction à une histoire du soleil dans la ville.

Sophie Descat, Eric Monin, Daniel Siret

 Les cycles longs de l’eau en milieu urbain occidental.

André Guillerme

 De l’encombrement à la congestion ou la récurrence des problèmes de circulation. Le cas de Paris (1790-1970).

Sabine Barles

 Peut-on gérer la forme urbaine ? Les enjeux de la régulation morphologique (France, Angleterre, États-Unis).

Jacques Teller

 Un développement illimité ? Le plan d’Otto Wagner pour Vienne 1892-1911.

Ruth Hanisch

Perspectives.

Rémi Baudoui

Bibliographie

Présentation des auteurs


Édition de l’Ecole nationale supérieure d’architecture et du paysage de Lille, 2006

Distribution / Diffusion : Jean-Michel Place, 3 rue Lhomond 75005 Paris
ISBN : 2 85893 869 5

192 p.
170 x 240 mm
25.00 €

Ouvrage réalisé avec le concours du ministère de la Culture et de la Communication, direction de l’architecture et du patrimoine, sous-direction des formations, des métiers et de la recherche architecturale et urbaine,

le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ACI-Ville),

le laboratoire CERMA – UMR CNRS 1563 de l’École nationale supérieure d’architecture de Nantes

En couverture, Arnau Alemany, La cité cachée, lithographie

Galerie Michelle Boulet, Paris


« Maulnes, un château expérimental »

Jean-François Cabestan fera-t-il visiter le château de Maulnes à l’association GHAMU ? Lisez son bel article qui vient de paraître : « Maulnes, un château expérimental », dans la revue amc, n° 177 mars 2008.


A l’occasion de la restauration du mystérieux château de Maulnes (propriété du Conseil général de l’Yonne), Jean-François Cabestan publie un article extrêmement instructif, magnifiquement illustré, dans la revue d’architecture amc , n° 177, mars 2008, pp. 82-90.

« Objet insolite commandé par le duc et duchesse d’Uzès, des personnages de cour proches de Henri II et de Catherine de Médicis, le château de Maulnes et ses jardins représente la version maniériste la plus affirmée, la plus originale et aussi la plus abstraite de toute l’architecture française du XVIe siècle. Tenant à la fois du relais de chasse, du donjon, de la villa et du château seigneurial, il échappe à toute dénomination et son plan pentagonal frappe aujourd’hui l’imagination. Il bénéficie actuellement d’une campagne de restauration qui est l’occasion pour les architectes, archéologues et historiens de l’art de renouveler avec méthode l’appréhension qu’on avait jusqu’ici de l’édifice. » J.-F. Cabestan.

Et si nous allions vérifier sur place avec notre cicérone ? Le voyage pourrait se coupler avec la visite de l’église de Cruzy-le-Châtel, chef-d’œuvre trop méconnu du jeune Claude-Nicolas Ledoux, qui se trouve dans les parages.
A suivre.

« Au service du château. L’architecture des communs en Île-de-France au XVIIIe siècle »

L’ouvrage vient de paraître, aux Publications de la Sorbonne. Il est issu d’une thèse de doctorat, soutenue au Centre Ledoux de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Féliciations à l’auteur déjà bien connu pour ses travaux sur les glacières !

Lire la suite

« Le Théâtre de l’Odéon » de Daniel Rabreau

Ce livre se veut une exploration de l’architecture monumentale ancienne en restituant, à partir de documents graphiques et de témoignages écrits, la genèse de l’édifice et son symbolisme

Lire la suite

« Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806). L’architecture et les fastes du temps »

Cet ouvrage est paru en 2007.

ISBN 5-7408-0086-2 (Architecton).

couverture et premières pages du livre

La diffusion de cet ouvrage en France est à l’étude.


La première édition française de 2000, chez Willliam Blake & Co./ Art et Arts, est épuisée.

(Tome III des Annales du Centre Ledoux)

« La conquête du plain-pied. L’immeuble à Paris au XVIIIe siècle »

_ Cet ouvrage est paru aux éditions Picard en 2004.

Format 24 x 30 cm

304 pages

530 illustrations dont 70 environs en couleurs

Prix : 84€


La conquête du plain-pied propose un renouvellement des savoirs sur l’habitat parisien de la fin de l’Ancien Régime. Cette période charnière pour l’histoire des villes et marquée par la politique des « embellissements » de même que par l’évolution rapide de la manière dont les citadins colonisent l’espace urbain. L’on savait jusqu’ici peu de chose sur la genèse de ce dernier-né de l’inventaire des types de bâtis qu’est l’immeuble par appartements, apparu sous le règne de Louis XV à la faveur de phénomènes d’hybridation complexes et mal identifiés.

Réalisée à partir d’un dépouillement massif de documents d’archives pour beaucoup inédits, cette étude s’efforce d’expliquer comment la tradition séculaire de l’habitat à la verticale cède progressivement le pas au principe du logement de plain-pied, dévolu à l’existence d’un noyau familial élargi aux enfants. L’attention à l’impact des composantes constructives, stylistiques, réglementaires, sociales et urbaines sur l’invention architecturale constituent la toile de fond de cette réflexion sur l’émergence de l’habitat contemporain. L’iconographie est regroupée sous forme de planches assorties de notices. La clé de cette présentation rigoureuse est de permettre une double approche des phénomènes, l’une par le texte, l’autre par l’image.


SOMMAIRE DE L’OUVRAGE


Préface de Daniel Rabreau

Introduction – L’architecture domestique parisienne : modalité d’une enquête

Des dehors vers le dedans – Nomenclature des types de bâtis

Du vernaculaire au monumental

Apparence, texture et matérialité des édifices

Constructions de bois, constructions de pierre – Apparence et échelle des édifices – L’épisode versaillais

Chronologie et datation

Les styles mixtes – Les styles du grand appareil

Hauteur de construction

L’ordonnance de 1667 et la règle des 48 pieds – Déclaration de 1783 et lettres patentes de 1784

Alignements et paysage urbain

Architecture domestique et alignement

Réglementations et alignements – Attitudes des commanditaires – Traitements d’angle

Édifices à cour ouverte

Édifices d’angle – Autres édifices

Monumentalité bourgeoise

Maison-cibles – Épannelage de la maison d’angle – Monumentalisation de la maison d’angle – de la maison nobiliaire d’angle à l’immeuble proue

De la maison à l’immeuble

Mitoyennetés

Réorientation des combles et logique parcellaire – Du singulier au sériel – De l’îlot à la barre – Expression de la mitoyenneté

Évolution des types de bâtis

Évolution de la maison à boutique – Évolution de la maison privée – Évolution de l’hôtel nobiliaire – de la maison à loyer à l’immeuble collectif

Conclusion

Sources et bibliographie – liste des édifices classés selon leur dénomination, par rue et par arrondissement, des architectes – Repérages